Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

Panorama DossierPrévalence de la tuberculose bovine en Inde

Dossier Posté sur 2019-05-07 15:57:14

Prévalence de la tuberculose bovine en Inde

(Résumé d’un article)

Auteurs

Sreenidhi Srinivasan(1,2), Laurel Easterling(1,2), Bipin Rimal(2), Xiaoyue Maggie Niu(3), Andrew J.K. Conlan(4), Patrick Dudas(2) & Vivek Kapur(1,2)*

(1) Département des sciences animales, Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis d’Amérique).
(2) The Huck Institutes of the Life Sciences, Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis d’Amérique).
(3) Département des statistiques, Eberly College of Science, Université d’État de Pennsylvanie (États-Unis d’Amérique).
(4) Unité de dynamique des maladies, Département de médecine vétérinaire, Université de Cambridge (Royaume-Uni).

* Contact auteurs : vkapur@psu.edu

Les désignations et dénominations utilisées et la présentation des données figurant dans cet article ne reflètent aucune prise de position de l’OIE quant au statut légal de quelque pays, territoire, ville ou zone que ce soit, à leurs autorités, aux délimitations de leur territoire ou au tracé de leurs frontières.
Les auteurs sont seuls responsables des opinions exprimées dans cet article. La mention de sociétés spécifiques ou de produits enregistrés par un fabricant, qu’ils soient ou non protégés par une marque, ne signifie pas que ceux-ci sont recommandés ou soutenus par l’OIE par rapport à d’autres similaires qui ne seraient pas mentionnés.

Taille de la police - A A A +

La tuberculose bovine est une maladie chronique des bovins qui affecte gravement la productivité et qui constitue une menace majeure pour la santé publique. Malgré les coûts économiques considérables et le risque de zoonose associé à cette maladie, il n’existe pas d’estimations précises de sa prévalence dans de nombreux pays, dont l’Inde, où les programmes nationaux de lutte contre la maladie ne sont pas encore mis en place et où la maladie est jugée endémique.

Pour combler cette grave lacune, nous avons passé en revue les publications scientifiques selon une méthode systématique et nous avons effectué une méta-analyse afin d’estimer la prévalence de la tuberculose bovine chez les bovins en Inde et offrir ainsi un fondement à l’élaboration de stratégies rationnelles de lutte contre la maladie et à l’évaluation précise des risques et des conséquences économiques et sanitaires.

La revue des articles scientifiques a été conduite conformément aux recommandations PRISMA. Elle a permis d’identifier, dans quatre bases de données électroniques et dans des publications repérées par ailleurs, 285 études transversales sur la tuberculose bovine chez les bovins en Inde. Parmi ces études, 44 articles ont été sélectionnés et ont permis de faire porter notre analyse sur un nombre total de 82 419 vaches et buffles dans 18 États et un territoire de l’Union.

En utilisant un modèle de méta-régression à effets aléatoires, l’analyse a révélé une prévalence groupée estimée à 7,3 % (intervalle de confiance [IC] à 95 % : 5,6 – 9,5) (voir Fig. 4 et Tableau 7 dans l’article de recherche original intitulé Prevalence of bovine tuberculosis in India: a systematic review and meta-analysis, paru dans Transboundary and Emerging Diseases), indiquant la possibilité d’un nombre de bovins infectés estimé à 21,8 millions (IC à 95 % : 16,6 – 28,4) – soit plus que le nombre total de vaches laitières aux États-Unis. Les données laissent par ailleurs entendre que le système de production, l’espèce, la race, le lieu d’étude, la technique de diagnostic, la taille de l’échantillon et la période étudiée sont des modérateurs possibles de la prévalence de la tuberculose bovine en Inde et qu’ils nécessitent d’être pris en compte lors de l’élaboration de futurs programmes de surveillance et de contrôle de la maladie.

Avec la hausse prévue de la production laitière intensive et l’augmentation logique de la probabilité de transmission des zoonoses, les résultats de notre étude montrent que, dans des pays comme l’Inde, les tentatives faites pour éradiquer la tuberculose chez l’homme nécessitent aussi de prendre en considération le contrôle de la tuberculose bovine chez les bovins.

DOI de l’article de recherche original paru dans Transboundary and Emerging Diseases : https://doi.org/10.1111/tbed.12915

Références

  1. Srinivasan S., Easterling L., Rimal B., Niu X.M., Conlan A.J.K., Dudas P. & Kapur V. (2018). – Prevalence of bovine tuberculosis in India: a systematic review and meta-analysis. Transbound. Emerg. Dis., 2018, 1–14. https://doi.org/10.1111/tbed.12915.

Informations relatives à l'article

  • Le renforcement des services de santé animale grâce aux partenariats public–privé

    Une approche de développement durable et optimale en termes d’utilisation de ressources…
  • Impliquer les acteurs afin de garantir les effets des partenariats public–privé

    La méthode de l’OIE et du CIRAD pour l’évaluation participative des PPP dans le domaine vétérinaire…
  • Antibiorésistance : la réponse volontaire du Royaume-Uni

    L’utilisation globale d’antibiotiques au Royaume-Uni est l’une des plus faibles de l’Union européenne…