Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

Panorama Autour du mondeLe Comité de la FIAH pour les déplacements internationaux de chevaux

Autour du monde Posté sur 2019-10-08 17:30:29

Le Comité de la FIAH pour les déplacements internationaux de chevaux

Auteurs

Brian Stewart, Hong Kong Jockey Club (Hong Kong, Région administrative spéciale de la République Populaire de Chine).

Les désignations et dénominations utilisées et la présentation des données figurant dans cet article ne reflètent aucune prise de position de l’OIE quant au statut légal de quelque pays, territoire, ville ou zone que ce soit, à leurs autorités, aux délimitations de leur territoire ou au tracé de leurs frontières.
Les auteurs sont seuls responsables des opinions exprimées dans cet article. La mention de sociétés spécifiques ou de produits enregistrés par un fabricant, qu’ils soient ou non protégés par une marque, ne signifie pas que ceux-ci sont recommandés ou soutenus par l’OIE par rapport à d’autres similaires qui ne seraient pas mentionnés.

Taille de la police - A A A +

Le Comité pour les déplacements internationaux de chevaux est un comité de liaison permanent de la Fédération internationale des Autorités hippiques de courses au galop (FIAH) qui a pour mission d’améliorer la communication entre les pays accueillant des courses internationales et de formuler des recommandations sur les questions de santé équine susceptibles d’entraver les échanges internationaux.

Ce Comité d’experts se compose notamment de vétérinaires désignés par les autorités hippiques. Les fonctionnaires des Services vétérinaires sont également invités à y participer. Le Comité se réunit une fois par an à Hong Kong et permet d’examiner les questions en lien avec les maladies infectieuses et de développer le travail en réseaux ; il fournit également l’occasion de constituer des groupes de travail pour résoudre des problèmes spécifiques d’obstacle aux déplacements internationaux de chevaux.

Informations relatives à l'article

  • Diffusion des lignes directrices de l’OIE pour les partenariats public–privé dans le domaine vétérinaire

    Activités de l’OIE pour mieux faire connaître les partenariats public–privé…
  • Les partenariats public–privé peuvent aider à procurer à l’Afrique subsaharienne des produits zoosanitaires de qualité et des services de développement agricole

    Des gouvernements locaux du Kenya travaillent en étroite collaboration avec les réseaux locaux de Sidai…
  • Le mandat sanitaire en matière de lutte contre les maladies animales

    En Tunisie, la mise en œuvre du mandat sanitaire est une façon concrète de garantir la prestation durable des activités de services vétérinaires..