Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

L'officiel Activités et Programmes2e Réunion régionale des Centres de référence de l’OIE pour l’Asie et le Pacifique

Activités et Programmes Posté sur 2019-10-08 13:17:28

2e Réunion régionale des Centres de référence de l’OIE pour l’Asie et le Pacifique

Tokyo (Japon), 12-13 mars 2019

Taille de la police - A A A +

Le réseau mondial de centres de référence de l’OIE est au cœur de l’excellence scientifique de l’OIE. Il compte actuellement 246 Laboratoires de référence qui couvrent 105 maladies ou thématiques dans 35 pays, ainsi que 55 Centres collaborateurs pour 49 thématiques dans 28 pays. La région Asie–Pacifique recense 48 Laboratoires de référence et 12 Centres collaborateurs. Ces centres de référence jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de la santé et du bien-être animal dans leur région.

En application des recommandations de la dernière conférence mondiale des centres de référence de l’OIE, la Représentation régionale de l’OIE pour l’Asie et le Pacifique (RRAP) et le Ministère de l’agriculture, de la forêt et de la pêche du Japon (MAFF), ont organisé conjointement la première réunion régionale des centres de référence de l’OIE pour l’Asie et le Pacifique à Tokyo, en 2017.

La deuxième réunion pour la région Asie–Pacifique, elle aussi organisée par la RRAP et le MAFF, s’est tenue à Tokyo les 12 et 13 mars 2019. Elle ciblait les centres de référence de l’OIE travaillant sur les maladies des ruminants et les maladies porcines, la RRAP ayant déjà organisé, ou prévoyant de le faire, d’autres réunions pour les centres de référence spécialisés dans les maladies des animaux aquatiques ou les maladies aviaires. Plus de 40 participants venus des différents centres de référence ont accepté l’invitation.

2nd Regional Meeting for OIE Reference Centres for Asia and the Pacific, Tokyo, Japan, 12–13 March 2019
Réunion des centres de référence de l’OIE pour l’Asie et le Pacifique (Tokyo, 12 mars 2019)

La réunion avait pour principaux objectifs :

1) d’identifier les enjeux auxquels les Centres de référence sont confrontés, d’échanger sur les succès remportés dans la réalisation de leurs principales activités et de débattre de modalités en vue d’améliorer leurs services

2) d’étudier les stratégies potentielles afin de promouvoir et de divulguer le travail scientifique et les actions de renforcement des capacités menés par les Centres de référence de l’OIE

3) d’identifier les éventuels mécanismes d’amélioration et de renforcement de la coopération multilatérale entre les Centres de référence de l’OIE, par des échanges de connaissances, de matériels de référence et d’expertise, au profit des Pays membres.

Les participants ont examiné des moyens de mettre en application les solutions envisagées pendant la réunion, ainsi que les futures modalités d’action et ont demandé, à l’OIE ainsi qu’aux personnes présentes, un engagement permanent. Les débats ont permis de passer en revue les priorités, la faisabilité et le choix du Centre à qui incomberait l’initiative, les participants se voyant demander de s’engager à réaliser des progrès tangibles dans ces domaines à échéance de deux ans.


Compte rendu de la réunion (en anglais)

Informations relatives à l'article

  • Le Groupe de travail du GF–TADs sur la fièvre aphteuse fait le point sur la mise en œuvre du programme de travail

    Paris (France), 8-9 juillet 2019
  • Activités de gouvernance du projet EBO-SURSY

    Ce projet vise à renforcer les systèmes de détection précoce au sein de la faune sauvage d’Afrique de l’Ouest et du Centre pour mieux prévenir les fièvres hémorragiques virales...
  • Établissement d’une Représentation sous-régionale de l’OIE à Abou Dhabi