Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

L'officiel Rapports d'expertsActivités des Commissions spécialisées de l’OIE

Rapports d'experts Posté sur 2020-08-26 09:51:43

Activités des Commissions spécialisées de l’OIE

Taille de la police - A A A +

 
En raison des circonstances exceptionnelles induites par la pandémie de COVID‑19, la tenue de la 88e Session générale de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a été reportée à mai 2021. La mise en place d’une procédure adaptée a imposé de limiter le nombre de Résolutions de l’OIE adoptées cette année à celles essentielles pour la continuité des opérations administratives de l’Organisation et à certaines Résolutions techniques portant sur des sujets précis. Dans ce contexte, aucun texte nouveau ou amendé destiné aux normes de l’OIE n’a été adopté en 2020. Néanmoins, les présidents des quatre Commissions spécialisées de l’OIE ont présenté les principales réalisations de ces Commissions depuis mai 2019.

 
Visionner les présentations des Présidents des quatre Commissions spécialisées (en anglais)
 

Révision continue des normes de l’OIE

Depuis mai 2019, les Commissions spécialisées ont poursuivi leurs travaux de rédaction et de révision des normes internationales de l’OIE. Parmi les textes révisés figurent notamment certaines normes relatives à des maladies particulières ; la préparation de normes nouvelles a porté sur des chapitres tel que les programmes officiels de contrôle pour les maladies listées par l’OIE et pour les maladies émergentes. Un grand nombre d’amendements ont également été introduits dans divers chapitres des Codes et Manuels de l’OIE pour les animaux terrestres et les animaux aquatiques.

Il a été décidé que l’ensemble des chapitres qui avaient été préparés en vue de leur adoption cette année feront l’objet d’un cycle supplémentaire de commentaires avant d’être présentés lors de la Session générale de 2021 pour adoption.

Mise en œuvre des stratégies mondiales sur les maladies animales

Les présidents ont également fait le point sur la mise en œuvre par les Membres de l’OIE des stratégies et initiatives mondiales relatives à différentes maladies.

  • Ils ont souligné les nombreuses activités conduites en matière de planification et de renforcement des capacités dans le cadre de la stratégie mondiale de contrôle et d’éradication de la peste des petits ruminants.
  • La peste porcine africaine continue à représenter une menace pour les populations de porcs et le secteur de la production porcine dans plusieurs régions du monde. Conformément à la Résolution n° 33 de mai 2019, une initiative mondiale relevant du Plan-cadre mondial FAO/OIE pour le contrôle progressif des maladies animales transfrontalières (GF‑TADs) a été élaborée.
  • A été également annoncé le lancement imminent de la première stratégie de l’OIE pour la santé des animaux aquatiques. Cette stratégie permettra à la Communauté liée à l’OIE d’identifier et de coordonner les actions requises pour faire face aux besoins hautement prioritaires de la gestion de la santé et du bien-être des animaux aquatiques et de recentrer les ressources sur les activités qui procurent un impact durable.

Un réseau mondial d’expertise scientifique renforcé

Grâce à son réseau mondial de centres de référence composé des Laboratoires de référence et des Centres collaborateurs de l’OIE, l’Organisation a accès aux connaissances et à l’expertise scientifique de pointe. Le partage d’informations entre ces différents instituts s’est révélé crucial pour nombre d’accomplissements dans le domaine de la santé animale et de la lutte contre les maladies dans le monde entier. En 2020, au total 15 nouvelles institutions ont été désignées en tant que Centres de référence par l’Assemblée mondiale des Délégués. Ces désignations portent à 326 le nombre total de Centres d’excellence scientifique de l’OIE, répartis dans 46 pays.

Rapports des réunions des Commissions spécialisées de l’OIE

Commission des normes sanitaires pour les animaux terrestres
Le Docteur Étienne Bonbon a fait le point sur les textes nouveaux destinés au Code sanitaire pour les animaux terrestres ainsi que sur les chapitres révisés.
Commission des normes sanitaires pour les animaux aquatiques
Le Docteur Ingo Ernst a notamment présenté le contexte de l’élaboration de la première Stratégie mondiale de l’OIE pour la santé des animaux aquatiques ainsi que ses principes fondamentaux.
Commission scientifique pour les maladies animales
Le Docteur Cristóbal Zepeda a félicité les pays dont le nouveau statut sanitaire a fait l’objet d’une reconnaissance officielle. Plus d’informations.
Commission des normes biologiques
Le Professeur Emmanuel Couacy-Hymann a présenté la liste des nouveaux kits de diagnostic validés et intégrés dans le Registre de l’OIE des tests de diagnostic.
Plus d’informations sur les Commissions spécialisées de l’OIE

Informations relatives à l'article

  • Activités des Groupes de travail de l’OIE

    Réunions tenues entre octobre 2019 et avril 2020
  • Activités des groupes ad hoc