Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

L'officiel Activités et Programmes18e réunion du Comité permanent conjoint du REMESA

Activités et Programmes Posté sur 2019-11-12 15:06:21

18e réunion du Comité permanent conjoint du REMESA

Le Caire (Égypte), 26-27 juin 2019

Taille de la police - A A A +

La 18e réunion du Comité permanent conjoint du Réseau méditerranéen de santé animale (REMESA) s’est tenue au Caire les 26 et 27 juin 2019.

Un aperçu de la situation des principales maladies animales dans le Bassin méditerranéen a été présenté. Une session a été consacrée à la nouvelle maladie à prion détectée chez le dromadaire en Afrique du Nord, aux maladies équines émergentes d’intérêt pour le Bassin méditerranéen, et au coronavirus responsable du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV).

Les pays du REMESA ont fait le point plus particulièrement sur leur situation épidémiologique au regard de la fièvre aphteuse et de la peste des petits ruminants, en vue d’améliorer la coordination et l’harmonisation de la prévention et du contrôle de ces deux maladies en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. La Tunisie a notamment souligné la nécessité de mener deux campagnes de vaccination par an au lieu d’une seule, pour éviter que la fièvre aphteuse ne devienne endémique en Afrique du Nord.

La deuxième journée de la réunion a été consacrée à l’examen d’une proposition italienne visant à renforcer la coopération scientifique régionale. À cette fin, une résolution spécifique a été approuvée par les pays membres du REMESA, confiant à l’Istituto Zooprofilattico Sperimentale della Sicilia, basé à Palerme (Italie), le soin de mettre des locaux à disposition pour faciliter l’organisation de réunions scientifiques, et de fournir un soutien administratif à l’équipe de coordination composée de scientifiques de différents pays du REMESA.

Informations relatives à l'article

  • Le Groupe de travail du GF–TADs sur la fièvre aphteuse fait le point sur la mise en œuvre du programme de travail

    Paris (France), 8-9 juillet 2019
  • Activités de gouvernance du projet EBO-SURSY

    Ce projet vise à renforcer les systèmes de détection précoce au sein de la faune sauvage d’Afrique de l’Ouest et du Centre pour mieux prévenir les fièvres hémorragiques virales...
  • Établissement d’une Représentation sous-régionale de l’OIE à Abou Dhabi