Merci de patienter pendant le chargement de votre Bulletin

L'officiel Activités et ProgrammesLe Groupe de travail du GF–TADs sur la fièvre aphteuse fait le point sur la mise en œuvre du programme de travail

Activités et Programmes Posté sur 2019-11-12 15:04:07

Le Groupe de travail du GF–TADs sur la fièvre aphteuse fait le point sur la mise en œuvre du programme de travail

Taille de la police - A A A +

Le Groupe de travail sur la fièvre aphteuse du Plan-cadre mondial pour la lutte progressive contre les maladies animales transfrontalières (GF–TADs) a passé en revue les progrès accomplis en matière de lutte contre la fièvre aphteuse grâce à ses actions, notamment les feuilles de route régionales et les outils d’accompagnement du Processus de contrôle progressif (PCP), la formation aux répercussions de la fièvre aphteuse au plan socio-économique et l’engagement des Communautés économiques régionales et autres partenaires. Le Groupe de travail a également débattu des synergies potentielles avec les stratégies mondiales de lutte contre d’autres maladies afin d’améliorer la coordination des différentes actions.

Le Groupe de travail fièvre aphteuse du GF–TADs a tenu sa seconde réunion biennale à Paris, les 8 et 9 juillet 2019. Il y a été accueilli par le Dr Jean-Philippe Dop, Directeur général adjoint de l’OIE. Celui-ci a reconnu que ces réunions permettaient au Groupe de travail de faire le point sur les progrès enregistrés par ses actions, qui visent à continuer de trouver des modalités nouvelles et novatrices d’aide aux pays afin de mettre en œuvre les objectifs de la Stratégie mondiale de contrôle de la fièvre aphteuse.

La réunion a permis de dresser le bilan des progrès réalisés concernant le programme de travail 2019–2020. Les possibilités de renforcement de la collaboration entre la FAO, l’OIE et la Commission européenne de lutte contre la fièvre aphteuse (EuFMD) ont été passées en revue, parmi lesquelles les partenariats avec les Communautés économiques régionales, les partenaires en matière de développement, ainsi que d’autres partenaires essentiels impliqués dans la mise en œuvre de la Stratégie mondiale de contrôle de la fièvre aphteuse.

Le Groupe de travail a constaté les progrès enregistrés dans la mise en œuvre des feuilles de route régionales et le bilan positif des réunions du Réseau Épidémiologie/Laboratoires. Le Groupe de travail a par ailleurs reconnu la contribution des personnels de la FAO et de l’OIE à l’échelle des régions et s’est mis d’accord sur le programme des futures réunions de la feuille de route régionale ou du réseau (Afrique de l’Ouest, Moyen-Orient, Afrique australe et Afrique centrale).

S’appuyant sur les améliorations obtenues grâce aux outils PCP, au Programme de Chargés d’appui au PCP et aux sessions de formation sur les volets socio-économiques de la fièvre aphteuse, le Groupe de travail a mené des discussions approfondies sur l’outil de gestion de la déclaration PCP en cours d’élaboration par l’EuFMD. Ce nouvel outil, conjointement à une liste de contrôle révisée visant à aider à l’évaluation des programmes de contrôle de la fièvre aphteuse par pays, améliorera la gestion des programmes nationaux de contrôle de la fièvre aphteuse soumis au Groupe de travail, ainsi que le flux de travail. L’objectif : communiquer aux pays les résultats du Groupe de travail et des Groupes consultatifs régionaux dans des délais appropriés.

Pour en savoir plus sur le GF–TADs et la fièvre aphteuse

Informations relatives à l'article

  • Activités de gouvernance du projet EBO-SURSY

    Ce projet vise à renforcer les systèmes de détection précoce au sein de la faune sauvage d’Afrique de l’Ouest et du Centre pour mieux prévenir les fièvres hémorragiques virales...
  • Établissement d’une Représentation sous-régionale de l’OIE à Abou Dhabi

  • 18e réunion du Comité permanent conjoint du REMESA

    Le Caire (Égypte), 26-27 juin 2019